MARTIN-PECHEUR
POULE D'EAU
RAT MUSQUE
CORMORAN
HERON
GREBE HUPPEE
FOULQUE MACROULE
VIDANGE D'ETANG
TAXE POISSON
PLANIFICATION
INSTALLATION
L'EAU
PLANTATION
L'installation et structure

Accueil > Infos > Bassin De Jardin > INSTALLATION




 

Poissons de bassin

Installation et structure du bassin

Laissez libre cours à votre imagination pour l'aménagement du bassin.
Si vous tenez compte des recommandations, vous êtes sans limite.
La loi ne peut dans ce domaine précis, rien vous imposer, dans la limite d'une surface au sol de 1000 m2.

Retour en haut



Exemples pour les zones du bord et leur fixation

Avant de fixer le bord, remplissez tout d'abord votre bassin d'eau.
Pour la structure des bords, les pierres les plus appropriées sont celles à partir de la grosseur du poing qui se laissent également empiler sur des talus raides.

Retour en haut



Creuser la fosse pour le bassin

Creusez tout d'abord la fosse prévue pour le bassin et disposez les différentes terrasses de plantes selon votre inspiration.
Tenez compte des besoins des plantes de bassin que vous souhaitez.
L'aspect de la rive est surtout déterminé par la terrasse supérieure de plantes.
Les talus, même entre les différentes terrasses de plantes, doivent avoir une pente aussi douce que possible.
La déclivité idéale est de 1/2, c'est-à-dire une différence de hauteur de 50 cm sur une distance d'un mètre.
Si le bassin doit être installé sur une surface plantée d'herbe, l'herbe est séparée dans des tranches de gazon et mises de côté.
La terre arable est parfaitement adaptée à un parterre en coteau.
Veillez absolument à ce que les bordures du bassin soient continues.
Sinon, une fois le bassin rempli, la partie supérieure du talus ne sera pas immergée.

Un niveau à bulle d'air est un outil essentiel pour vérifier le niveau.
Des planches ou autres supports plats, sont utilisés pour vérifier le niveau d'un bord à l'autre.
Dessus on place un niveau à bulle d'air.

Retour en haut



Lissage avec du sable fin

Une fois la fosse terminée, retirez soigneusement tous les objets pointus (pierres, aiguilles, tessons, etc).
Rembourrez ensuite la fosse avec du sable fin.
Pour les pentes raides, utilisez une étoffe de protection de la bâche.

Travaillez très soigneusement car toute pierre pointue peut, en quelques heures, réduire à néant le travail de plusieurs jours.

Retour en haut



Le trop-plein d'eau

Dès le creusement de la fosse, choisissez un endroit où le bassin peut déborder en cas de fortes précipitations.
Il serait par exemple judicieux de placer un tuyau en matière plastique à un endroit approprié, de manière à guider l'eau en excès sur un lit de cailloux ou dans le drainage de la maison, où elle peut s'infiltrer.
Le tuyau devrait être collé à la bâche.
Munissez obligatoirement l'orifice du tuyau d'un filet pour que les poissons et autres animaux ne puissent pas y pénétrer.

Un bordage du tuyau avec des pierres est approprié pour tenir éloigné, les jeunes sujets du tuyau.

Retour en haut



Pose de la bâche

Plus il fait chaud, plus la bâche est flexible.
Elle s'adapte ainsi mieux à la forme du bassin et forme moins de plis.
Posez alors la bâche, si possible, durant un jour chaud.
Si vous avez quelques personnes qui peuvent vous aider, c'est encore plus simple.
Saisisez la bâche par les bords, transportez-la au-dessus du bassin puis abaissez-la.
Lisser ensuite les fentes au mieux.

Conseils:
1)- La durée de vie de la bâche est considérablement rallongée, si vous la recouvrez entièrement de terre et de nattes en talus.
Ces nattes grossièrement structurées servent de protection contre la lumière et de support adéquat pour les plantes en pleine croissance.
2)- Evitez les contraintes de traction sur la bâche.
Ces tensions entraineront immanquablement des fissures nécessitant d'importants travaux de réparation.

Retour en haut



Le remblai

Les modalités du remblai, sont à votre convenance.
Cela est fonction des plantes, des différents talus choisis et terrasses de plantes aménagées.

L'important est de préserver la bâche de toute agréssion, pour éviter tout percement ou cassures.
Les matériaux choisis, doivent respecter la bâche et être non-agréssifs pour l'environnement.

Retour en haut



Bassin de kois

En raison de leur taille les kois ont besoin de beaucoup de place.
Un koi d'environ 50 cm de longueur a besoin d'un mètre cube (1000 litres) d'eau.
Les bassins thermoformés ou finis sont donc inadaptés, aux kois car trop petits et pas assez profonds.

LE MINIMUM est plus ou moins; 3 m x 4 m, avec une profondeur au plus profond de 1 mètre.
Les bassins de kois sont toujours dotés de talus à flancs raides.
Les bassins de kois sont entourés par un talus vertical d'environ 25 cm de hauteur.
Ceci interdit aux chats de blesser les poissons ou de les pêcher du bassin.

L'IDEAL pour avoir un bassin de kois, avec des beaux poissons: 10 à 20 poissons de 30 cm.
- Avoir une profondeur moyenne de 0,5 à 1 mètre.
- L'hibernation nécessite des zones d'eau profonde d'au moins 1 mètre, l'idéal est 1,50 mètre.
- Surface de contact au sol: 4 mètres de large pour 8 mètres de long.
- Aménagements terrasses et plantes.
- Zones plantées conseillées: les kois aiment se mettre sous les feuilles de nénuphars.
- Talus vertical pour les protéger des chats, des hérons et autres...

Retour en haut